Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Adhésion au groupe : Accès libre
Visibilité : Lecture : Public
Espace de travail sur la généralisation du B2i adultes


Télécharger en PDF Page lue par 3 membre(s) et 9026 affichage(s)

Relevé des échanges > hangout "simplifier le test d'autopositionnement B2i adultes" (Accès: Lecture : Public)

le 7 Novembre 2013 par Jézabel Roullée   Commentaires (0)

, ,

compte-rendu

Si nous n'étions pas nombreux, les idées d'amélioration de la plateforme "competencesnumeriques" étaient pour autant elles nombreuses ;-) pour ce hangout

Stéphane de l'ADEA et Jean-Patrick du Pôle Numérique de Drôme ont proposé des idées d'amélioration sur le test d'autopositionnement en ligne du B2i adultes.

Stéphane a testé ce dernier avec un groupe de formateurs. Le matin la présentation en séance du B2i adultes, à mis en exergue la nécessité de le clarifier, car pour certain il est associé au B2i collège. Le référentiel est vu comme pertinent mais pour aller vers le C2I2e, le pas est estimé comme étant bien grand.

Stéphane a du décrypter le référentiel, le groupe ne savait pas quoi répondre lorsqu'il y avait plusieurs sous questions. Alors que le test doit pouvoir être rempli seul...

 

SUGGESTIONS : 

• en front, épurer : supprimer ou masquer certains textes pour épurer au max le questionnaire (ex : code embed pour l'aide visuelle, question n°1, question n°2 ect... , + compétences 1.1 / 1.2 est le descriptif)

conserver en front seulement en titre 1 gras, : "Domaine 1 : Environnement informatique > maitriser les concepts et fonction de base d'un poste informatique, l'utiliser dans un contexte de réseau". 

 

• mettre toutes les questions  au même niveau. L'important en front est de savoir si on sait répondre positivement ou pas à un usage donné en exemple. En back, il faut pouvoir savoir à quelle sous compétences cela relève.

 

• simplifier le mode de réponse par une case à cocher en face de chaque question (qui sont des exemples d'usage). 

la sémantique "oui MAIs avec difficulté// oui PARFAITEMENT // non, MAIS je veux apprendre," est trop complexe. Si l'idée était d'encourager avec travers des réponses moins "conventionnelles, sanctionnante" dans les faits, elle pose problème en situation. 

 Si au départ, le test a été pensé pour mesurer ses compétences, ainsi que son appétence à faire un B2i, cette dimension doit juste être intégrée lors du bilan du questionnaire "merci d'avoir répondu, sachez si vous n'avez pas toutes les compétences, vous pouvez apprendre en vous renseignant auprès de centres agréés  ect....  

D'ou l'idée d'indiquer en préambule "cochez seulement là où vous pensez savoir faire"

 

• dans le bilan du questionnaire envoyé par mail, afficher les questions qui ne sont pas maîtrisées pour connaitre les points que l'internaute doit travailler. 

 

• Est-il possible de faire des statistiques de groupe sur le test d'autopositionnement?

Ce serait le bonus ! Lorsque le test est utilisé en séance, pendant une formation, le formateur aimerait pouvoir disposer d'une statistique de groupe, pour lui permettre d'un coup d'oeil de voir en cumulé les compétences qui sont non maitrisés, pour orienter son cours,

Si chacun dispose de son bilan par envoi de mail, il sait ce qu'il doit travailler, mais côté formateur, il faudrait qu'il puisse avoir une vision globale pour organiser ces séances

Merci pour ces retours judicieux, nous allons voir comment les intégrés en fonction du temps qui nous est imparti et que cela demande ;-) CQFD

Si vous avez quand même d'autres remarques pour améliorer "competencesnumeriques", l'outil n'en deviendra que plus ergo, alors nous sommes ouverts à votre proposition !

Ceux qui sont intéressés pour faire remonter encore leurs remarques sur la PF via un hangout, qu'ils se manifestent. 

A bientôt

Jézabel